Les Expressions

Le 25 mars 2008

expressions.gif les-expressions.com est l’exemple d’un travail de titan. Ne serait-ce que pour rassembler les significations et les origines de nombreuses expressions (dont maintes sont déjà tombées en quenouille).

J’ai fait chou blanc lors de mes deux premières recherches : le moteur de recherche réagit au pied de la lettre en matière de mots clé. Cela dit le site est très bien fait. Les amateurs de linguistique prendront certainement leur pied.

Donc, plutôt que de battre le pavé sur la toile, d’aller courir le guilledou sur MSN, enrichissez votre langage d’expressions métaphoriques ; faites flèche de tout bois en allant faire un tour sur ce site et apprenez de quoi tenir le haut du pavé lors de quelques réceptions.



Linguistique, Ressources
Par emandarine -
1 commentaire

C’est cela !

Le 16 novembre 2007

oiloc.jpg

Un peu d’étymologie et de phonétique, autour de la langue d’oc et la langue oïl, les langues du “oui”.

OC et OÏL tous les deux signifient «oui» l’un en occitan et l’autre en français. L’histoire de ces deux mots est à peu près identique et et leur prononciation n’est pas celle que l’on croit ou que l’on entend en général sur nos média.

OC : nous vient directement du latin : HOC qui signifie «cela». Dans une époque lointaine, pour répondre à une phrase par la positive on disait «c’est cela». Dans cette partie sud de la France, le latin est devenu, à force d’évolution, l’occitan et l’expression «Hoc» est restée pour ne s’écrire plus que «oc» et se prononcer «o» [? ].

OUI : nous vient également du latin : «HOC ILLUD» et signifiait également «c’est cela» («Illud» étant un terme mélioratif). «Hoc illud» , s’est transformé au cours du temps, il est passé par plusieurs étapes de prononciation «Hoc Il» -«o-il» – «o-i» et finalement «oui». Alors comme est il possible que certains parlent de « langue d’OYL » ? simple erreur, inspirée de l’anglais peut être ! Alors qu’il faudrait simplement tenir compte de l’évolution phonétique ainsi que de la logique et prononcer «O – IL» [oil]. Et oui !

Illustration : Panix



Linguistique
Par emandarine -
Laisser un commentaire

La ponctuation

Le 6 octobre 2007

encre.jpgVoici un site utile, ne serait-ce que pour se remettre à jour ou pour enrichir sa culture générale : “La ponctuation“, pour tout savoir sur … la ponctuation.

En plus d’être utile et intéressant, le site est très beau. Je vous incite à lire l’histoire de la ponctuation. Et oui la ponctuation a elle aussi son histoire ! en voici un court extrait pour vous mettre l’eau à la bouche : “Il semble que ce soit au cœur de la grande bibliothèque d’Alexandrie que la volonté d’une ponctuation ait pris forme sous la tutelle de trois grammairiens successifs, pendant le 3e et le 2e siècle av. J.-C. : Zénodote, Aristophane de Byzance et Aristarque. On leur doit, selon les historiens, la division en chapitres, certains accents ainsi que les trois points, signes fondateurs de la ponctuation…



Linguistique
Par emandarine -
1 commentaire

Pour en finir avec «en Avignon»

Le 10 juillet 2007

«en Avignon» ou «à Avignon» ?
Ce matin sur France Inter, je les ai entendu parler du festival qui allait se dérouler «En Avignon»…

C’est plus fort que moi, il faut que j’en parle ! d’autant qu’il est question de ma ville natale et que cela me permet de parler également de la courte émission linguistique de TV5 : «Merci professeur».

On devrait dire «à Avignon» !
Certes c’est un hiatus et ce n’est pas très joli, mais c’est conforme à la règle.
Notons que cette erreur grammaticale et sociolinguistique (car il est bien question de linguistique sociale) est lourde de valeur négative. Dire « en » au lieu de « à Avignon » est perçu comme culturellement prétentieux et finalement signe d’une mauvaise pratique de la langue française ! Avouez que cela ne va pas très bien ensemble.
J’aurais pu vous en parler des heures mais je trouve que le Linguiste Bernard Cerquiglini en parle mieux que moi, en beaucoup moins de temps. Sur le site de cette émission vous apprendrez, en quelques secondes, le bon usage de la grammaire et l’histoire de notre langue française.



Linguistique, Vidéos pédagogiques
Par emandarine -
5 Commentaires

Technopédagogue

Le 5 juin 2007

Le mot se lit de plus en plus sur internet, je parle de lecture parce que je n’ai pas eu encore l’opportunité de l’entendre dire. Il se compose de deux mots « techno» et « pédagogue »

technopedagoguero.jpg

  • “Techno” pour Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) longtemps appellée NTIC pour Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication
  • “Pédagogue” : lui même constitué de deux mots grec : “enfant” et “conduire”. Un pédagogue chez les grecs était en général un esclave chargé de conduire les enfants de son maitre à l’école. Chez les romains ce terme désigne un précepteur chargé de s’occuper de l’instruction d’un enfant et puis, au fil du temps, de plusieurs. Au final un pédagogue est un spécialiste de l’enseignement ou de la formation.

Un technopédagogue (terme encore officieux) est donc un ou une spécialiste de la pédagogie par les technologies de l’information et la communication. C’est un formateur ou un enseignant qui utilise les TIC pour transmettre des connaissances.

Ca fait joli sur une carte de visite !



Linguistique
Par emandarine -
5 Commentaires

 1 2
Suivez-nous sur : Google+ - Facebook - Twitter - Viadeo - LinkedIn

Site conçu par et pour agence webmarketing emandarine

Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Transitional