Informations

Journée mondiale de l’internet plus sûr

Écrit par le 11 février 2014
0Commentaires

Aujourd’hui, journée mondiale de l’internet plus sûr

Le 2 janvier dernier, j’avais manqué de mettre en avant la journée mondiale de la protection des données. Mais cette fois-ci je suis au rendez-vous avec la journée mondiale de l’internet plus sûr.

Cette journée est à l’initiative de Insafe, un réseau européen de Centres de Sensibilisation promouvant auprès des jeunes utilisateurs une utilisation sûre et responsable de l’Internet et des appareils mobiles.

Le site Safer Internet fait le lien avec 3 autres sites :
– Le site Internet Sans Crainte s’adresse aux parents, enseignants et éducateurs, ainsi qu’aux enfants et aux adolescents. Pour les parents, par exemple, on y trouve un guide à l’attention des adultes où alternent idées reçues et conseils,
Point de Contact qui permet de signaler des contenus choquants (pédopornographiques, incitations à la haine ou au suicide),
– et Net Écoute, le numéro national d’assistance pour la protection des jeunes sur Internet (0 800 200 000, numéro gratuit d’un poste fixe).

On peut signaler aussi le Permis Internet pour les enfants, partenariat du Ministère de l’intérieur, la Gendarmerie Nationale et de la société AXA.

 Et selon moi, il y a du boulot. A l’instar de l’article parodique du Gorafi (Théorie du genre : Les enfants demandent à leurs parents d’agir un peu plus en adulte), je me pose des questions sur le raisonnement des parents.

Si les enfants sont insouciants, les adultes sont ignorants et/ou crédules. Alors un conseil, tournez 7 fois votre index au-dessus de la souris avant de cliquer et ayez un jugement plus critique de ce que vous voyez sur internet.

J’en veux pour exemple deux situations auxquelles j’ai été confronté et que j’ai su détecter à temps.
Un spam touche en particulier les emails venant d’outre-atlantique. Le courriel (non bloqué par Gmail !) vous incite à cliquer sur un document Google Drive, ensuite il demandera de vous connecter. Sauf que ce n’est pas un service de Google, mais une opération de phishing qui prendra le contrôle de votre compte Google (dont Gmail, Google +, Google Drive, etc).
Donc à ce jour, si vous avez des contacts anglo-saxons qui vous font part d’un document Google Drive, vérifier au moment où le curseur est au-dessus du lien qu’en bas de votre navigateur web l’adresse qui s’affiche n’est pas bizarre. Et de toute façon ne renseignez pas l’identifiant et le mot de passe, si vous n’avez pas fait le geste d’aller vous même sur le site (et seulement suivi un lien envoyé).

Autre arnaque, celle qui a touché LeBonCoin.fr. Quand pour réponse à une annonce, je reçois un SMS qui me demande de prendre contact QUE par mail, j’ai un signal d’alerte qui se met en route quelque part sous le crâne. Je googlise le texte du SMS et là je constate rapidement que d’autres personnes sont dans le même cas. Je ne donnerai donc pas suite.

Donc avant d’éduquer les enfants, il faut penser aux parents.

Internet est à la fois source de problèmes, et il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce qui s’y croise, et source de solutions, en n’hésitant pas par exemple à chercher un numéro de téléphone ou un texte suspect dans un moteur de recherche.

Les commentaires

Commenter

Suivez-nous

Agence communication, création sites internet & webmarketing
  • emandarine
  • Agence de Communication & Webmarketing

Catégories

Cliquez sur la flèche pour dérouler la liste des catégories
Flèche

Des articles liés