Insolite

2 sites inutiles …

Écrit par le 15 octobre 2009
3Commentaires

Inutiles et chronophages. Je n’en citerai que deux … il y en a beaucoup d’autres c’est vrai, mais il faut savoir se limiter !

googlemysteryLe premier ne trouvera d’intérêt à vos yeux seulement lorsque vous vous ennuierez très très profondément. Ou alors par curiosité une fois (pourquoi pas maintenant ?). Mystery Google : quoique vous tapiez dans la barre de recherche il affichera la dernière requête faite sur Google.  plus intéressant quand même que “elgooG” (google à l’envers),  Mystery Google, reste tout de même champion en terme de perte de temps !

ijustmadeloveCelui là ne vaut pas mieux ! “I juste made love“, un site inutile teinté d’un brin d’exhibitionnisme et de voyeurisme sur fond de carte Google. Inutile à moins d’avoir très envie de crier sans bruit sa performance sexuelle et d’en faire profiter tous ses voisins curieux.

Un jour, dans un avenir peut être pas si lointain, un chercheur en sociologie regardera nos archives numériques et pensera qu’on devait vraiment beaucoup s’ennuyer à notre époque. Et le fait même que je perde du temps pour en parler m’inquiète aussi tiens ! 😆

Les commentaires

#1
Le 15/10/2009

par Din-Diu

C’est vrai que pour le premier, une fois qu’on a tapé hello, google et mystery google (et eu des réponses particulières) on en a fait le tour.

Quant au second tant qu’ils ne font pas la guerre, c’est déjà ça de pris. :joke:

#2
Le 17/10/2009

par nolwenn

google mystery, je trouve ça excessivement drôle et excessivement inutile. (je constate en ce samedi soir que les anglophones sont en demande de sexe, la moitié des réponses que j’ai obtenu concernaient le domaine sentimental)
quand on s’ennuie, ça suffit largement

#3
Le 19/10/2009

par Alexandre Mauric

Haaa ces Anglophones ! 😆

Commenter

Suivez-nous

Agence communication, création sites internet & webmarketing
  • emandarine
  • Agence de Communication & Webmarketing

Catégories

Cliquez sur la flèche pour dérouler la liste des catégories
Flèche

Des articles liés

W’ink

Écrit par