logo

Jeux et simulations

Accueil Jeux et simulations

Jeux et simulations

Spirographe virtuel

spirographe

L’inspirograph vous rappellera quelques souvenirs d’enfance. Il ne sert pas vraiment à grand chose d’autre d’autre… A la rigueur, il peut favoriser fortement la procrastination. Qu’importe !

L’outil vous permet d’importer votre œuvre, vous pouvez agir sur les couleurs, les formes, avec la souri ou le clavier.

Amusez-vous bien !

Marketing viral H1N1

CaptureVoici un petit jeu très tendance dans lequel on apprend aux plus petits les règles d’hygiène basiques pour lutter contre le virus H1N1. Des règles de prévention que tout le monde aura certainement déjà vues plusieurs fois sur diverses écrans et aura certainement assimilées mais jamais pratiquées.

Après avoir été mis en garde sur les risques et comment se protéger, les français se sont informés sur les symptomes de la grippe A, plus que sur le vaccin : Une tendance qui s’inverse fortement aujourd’hui.

H1N1Un lent départ pour ce vaccin malgré un certain matraquage (internet, radios, journaux, télés …), mais il se pourrait, ne serait-ce qu’à la vu des statistiques Google, que ce ne soit qu’un début.

Peut on prévoir à travers ces statistiques des chiffres de vaccination à la hausse ?

Peut être.

Virus interactif

looseVoilà qu’un nouveau de type de malware apparait sur internet : le cheval de troie presque sympathique. Il s’agit d’un jeu d’arcade qui détruit votre répertoire personnel en même temps que vous détruisez  les O.V.N.I. Jusque là je reconnais qu’il n’y a rien de sympathique dans ce virus. Mais voilà, vous êtes averti dès le début de ce qui va arriver à vos fichiers. (suite…)

Casse tête

bloxorz.gifJe profite du week-end pour présenter Bloxorz à ceux qui ne le connaîtraient pas encore. C’est un jeu de type casse tête. Le but de ce jeu est de mettre un bloc de marbre dans un trou. Ce bloc mesure deux unités du dallage de la surface de jeu. Il faut donc toujours calculer pour viser juste et ne pas tomber dans le vide. Ce n’est pas si difficile ! idéal, cela dit, pour oublier ce que vous faisiez avant. Parce que pendant un petit moment vous ne penserez qu’à ça.

Compas dans l’oeil

eyeballing.gif

Je sais que la métaphore « compas dans l’oeil » pourrait donner des mauvaises idées aux enfants mais c’est la seule traduction que j’ai trouvé pour « eyeballing« .

Comme Bloxorz, mais un peu plus scientifique, Eyeballing game est un jeu très intéressant pour tester vos facultés à vous situer dans l’espace ; trouver le centre d’un cercle, d’un triangle, trouver les angles égaux, évaluer une perspective, etc.

Jeux géographiques

jeu_geographique.jpg

Le blog d’emandarine, pour des raisons qui nous surprennent quand même un peu, est placé 3ème sur Google avec la requête « jeu géographique ». En décembre 2007, nous parlions d’un jeu/widget ludique et pédagogique qui vous permettait de situer des villes ou des lieux célèbres. Depuis quelques temps le site éditeur propose plusieurs jeux de ce style et en français : « Des jeux flash : quizz sur les pays du monde, sur les départements français, localisation des capitales ou des principales villes françaises et européennes.« 


Vous pouvez également mesurer vos connaissances du jeu World of Warcraft. Et bientôt, peut être, un jeu qui vous permettra de tester votre géographies du livre « le seigneur des anneaux ».


Sources : Online Formapro

Thèse

these.gifEncore une information sur les « serious games ». C’est vrai que nous en parlons beaucoup cette semaine. Ce n’est pas pour embêter, c’est l’actualité qui est comme ça !

Il est question dans ce billet de la publication en ligne et gratuitement de la thèse : « Du Jeu vidéo au Serious Game, approches culturelle, pragmatique et formelle » de Julian Alvarez, Docteur en science de la communication et de l’information (IRIT – Université de Toulouse III).

« Cette thèse s’inscrit à la frontière de l’informatique et des sciences humaines. Elle traite de la conception de serious games et de leur utilisation dans des contextes d’apprentissage ciblés. nous entendons par serious game, une application informatique, dont l’intention initiale est de combiner, avec cohérence, à la fois des aspects sérieux (Serious) tels, de manière non exhaustive et non exclusive, l’enseignement, l’apprentissage, la communication, ou encore l’information, avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo (Game). Un serious game résulte ainsi  pour  nous  de  l’intégration  d’un  scénario pédagogique  avec  un  jeu  vidéo... »

Merci à M. Alvarez de partager son travail de recherche. Nous allons le lire très attentivement.

Vous pouvez télécharger ce travail en pdf (445 pages) ou le lire sur le site « jeux-sérieux.fr« .

Ecoville

ecoville.gif« Chacun d’entre nous peut agir pour limiter ses impacts sur l’environnement ; isoler son habitation, maîtriser ses consommations d’énergie, produire son énergie grâce au vent, au soleil ou avec la force des courants, limiter l’usage de la voiture, opter pour les bons gestes… sont autant de solutions pour protéger l’avenir de notre planète. Avec Ecoville, construisez votre ville idéale ! »

Ecoville de Libéo est un jeu pédagogique de simulation visant à mettre en pratique les règles du développement durable. Dans ce jeu vous devrez construire une « écoville » de 15 000 habitants et respecter les accords de Kyoto : soit diminuer la pollution, éviter au maximum la production de gaz a effet de serre et recycler vos déchets.

Ce jeu, qui sera ouvert au public dès l’été 2008, est à la base d’un concours européen entre plusieurs collèges de la communauté. Un autre moyen d’impliquer sérieusement ses élèves à un sujet d’actualité.

 

Learning Game

___learning.gifLe Learning Game : un nouveau concept et un nouveau mot, qu’il va falloir rajouter à votre lexique de technopédagogue. Ce concept, qui s’intègre dans l’e-learning, cherche à placer l’apprenant dans une situation d’apprentissage attrayante et motivante.

Pourtant la définition du « Learning Game » ressemble à celle du « Serious Game ». D’après les créateurs de ce concept, ils se distingueraient pourtant clairement l’un de l’autre : alors que les Serious Games s’appuient sur la technologie avancée des jeux vidéo (en plaçant les joueurs dans un jeux de rôle à dessein pédagogique), le Learning Game, lui, propose de placer les apprenants dans un univers immersif, favorisant l’apprentissage et suscitant l’imaginaire.

Sur le papier et sur mon écran, j’ai l’impression que c’est exactement la même chose. Si ce n’est que l’on pourrait penser que le « Serious Game » s’adresse à des joueurs (sérieux) et que le « Learning Game » à des apprenants (joueurs).

Cela dit j’adopte le mot (j’avais déjà adopté le concept : rendre l’e-learning plus attrayant et plus efficace grâce à la simulation) ; parce qu’il est vrai que je préfère de loin le terme « Learning Game » à celui de « Serious Game », pour des raisons lexicales et marketing : comme beaucoup, je préfère apprendre en m’amusant que jouer sérieusement, même si cela ne change rien à la méthode !

Que devons-nous finalement déduire de cette « nouveauté » ? Quand on connait les difficultés que rencontre l’e-learning on peut dire que ce coup marketing tombe au bon moment : celui où l’on tente de relancer, comme on le peut, un concept e-learning qui promet beaucoup en termes économiques, mais qui a du mal à répondre aux attentes des ressources humaines.

Nous pouvons également constater que pour faire parler de soi (voir X-perteam), il vaut mieux renommer ce qui existe déjà, que créer une méthode réellement innovante sans nom.

A tester cependant, si l’équipe d’X-perteam nous lit…

3rd World Farmer

3rdworld.gifPerdus dans le désert sous un soleil de plomb, une famille d’agriculteurs fait face à la dure réalité d’un tiers-monde : guerre, sècheresse, épidémie, criquets, stockage de produits chimiques et autres plaies. Vous démarrez dans le « jeu » avec, deux enfants, 50 $ une hutte et un lopin de terre. Au fil du jeu 3rd World Farmer vous comprendrez que c’est au moment où vous pensez avoir de quoi manger pour toute l’année, que le pire vous tombe dessus. Chaque année qui passe amène son lots de malheurs auxquels il faudra faire front. Aucune chance de s’en sortir « glorieusement », si vos enfants vous survivent vous avez déjà gagné quelque chose. Cela vous semblera vraiment exagéré, c’est presque sûr, peut être parce que notre mode de vie ne nous permet pas toujours de comprendre clairement ces enchainements de situations dramatiques.

Déprimant ? peut être, mais quel serait l’intérêt pédagogique d’un tel jeu et quelle serait l’image que nous aurions de ces populations, s’il était si simple de sortir de la famine une famille livrée à elle même et vivant dans les pires conditions  ?

Un « serious game » franchement réaliste qui cherche à vous faire prendre conscience de ce que sont les conditions de vie dans le tiers monde.

Source : Elearning Bretagne

Phun

Phun est un logiciel de schématisation de comportement physique (mécanique et dynamique). Ludique et pédagogique, il vous donne la possibilité d’animer des objets, de les liquéfier ou de les faire glisser en fonction de leur poids, de la pente et de l’effet de friction. Et ce n’est pas tout !

C’est vrai que ce logiciel conçu par « Umeå universitet » en Suède à de quoi nous séduire sur de nombreux points. Mais faut-il encore savoir s’en servir. En effet, la prise en main n’est pas si facile et le logiciel demande beaucoup de puissance à votre ordinateur.
Quoiqu’il en soit, voici un objet qui ne demande plus qu’a évoluer et à nous rendre la physique plus faciles et plus concrète.

Disponible gratuitement sous Windows et Linux.
Pour voir d’autres animations (sur Youtube)
Merci à Emmanuel pour cette info.

Make a Quake

seisme.jpgVous trouverez sur le site de Discovery Channel un simulateur de tremblement de terre un peu sommaire pour le spécialiste mais tout de même instructif pour les autres.

L’idée étant de présenter comment un bâtiment résiste ou non à un tremblement de terre en fonction de sa construction et du sol sur lequel il a été bâti. Après c’est vous qui choisissez la magnitude du séisme afin de voir si votre édifice résiste ou non. A force d’essais ou par chance, on arrive à construire quelque chose qui tient plus ou moins bien !

Le site et la simulation interactive sont en anglais.

Mémoire courte

monkey.jpgL’Université de Kyoto utilise des singes pour analyser les compétences mémorielles courtes et les résultats de cobayes expérimentés sont assez surprenants. Il s’avère qu’un singe nommé Ayumu a une mémoire courte bien plus performante que la mienne après une journée de travail.

Regardez le à l’oeuvre avec huit chiffres (ici) et essayez d’en faire autant avec seulement 5 sur Lumosity games () . Un bon moyen de faire travailler sa mémoire courte. N’oubliez pas que vous êtes en compétition avec un singe et même s’il a plus d’entrainement que vous, c’est quand même frustrant de ne pas y arriver aussi bien que lui !

Jeu géographique

jeugeo.jpgUn Jeu de culture générale orienté géographie : placez votre drapeau sur les capitales, les villes, les lieux et places touristiques, avec minutie toutefois, et vous saurez alors à combien de kilomètres vous êtes de l’endroit demandé.

Pas très facile de tomber juste surtout dans les pays d’Europe, tous trop petits sur la carte. Mais qu’importe, cela reste suffisamment efficace pour un apprentissage ludique de la géographie de notre jolie planète.


Pour jouer : ICI

Sources : Travelpod.com, le blog qui fait réver !

Simulation politique USA

redistictinggame.jpgRedistricting Game. Une simulation interactive en ligne, visant à intéresser et à informer les citoyens étasuniens sur les dangers du redécoupage électoral des circonscriptions. Jusque là cela paraît bien obscur ou bien austère comme sujet, je le reconnais. L’objectif de cette simulation étant pourtant d’aider les électeurs à comprendre et à prendre conscience des risques du découpage des circonscriptions et comment de telles manipulations peuvent faire basculer un vote.

Le fait est que le système politique français est bien loin de celui du «nouveau monde» ; disons qu’au USA ce sont parfois les politiciens des 2 grands partis politiques qui choisissent leurs électeurs et non l’inverse. Avec un sujet tel que celui-ci on aurait pu s’attendre à une simulation bien lourde et bien moins dynamique, et pourtant… L’exercice est vraiment bien fait et nul doute que les objectifs pédagogiques seront réalisés si les intéressés prennent le temps d’essayer.

McDonald videogame

mc.jpgC’est sûr, je ne suis pas l’employé du mois ! Je me suis fait renvoyer après 5 minutes de jeu.
« McDonald’s videogame« , qui existe maintenant en français, vous propose de comprendre de l’intérieur comment fonctionne cette mega-entreprise, une simulation tout en nuance et sans a priori 🙄

« Pour une entreprise faire des profits n’est pas si simple même pour Mickey’s! Derrière chaque sandwich se cache un processus complexe qu’il faut pouvoir gérer : des pâturages aux abattoirs, de la direction des restaurants au management de la marque… Vous découvrirez tous les secrets inavouables qui ont fait de nous une des entreprises les plus importantes au monde. »
Vous l’aurez compris cette simulation qui existe maintenant depuis quelques temps n’est pas du fait de McDonald mais plutôt de celui ses détracteurs.
Ceux qui voudraient en savoir plus sur la production de hamburgers aux états unis peuvent regarder l’excellent film « Fast Food Nation » de Richard Linklater.

Dissection d’une grenouille

froguts.jpgIl s’agit d’une démo faite par « froguts« . Disséquer une grenouille grâce à des outils virtuels, voilà un moyen qui devrait plaire aux défenseurs des animaux. En plus ce travail a été fait à partir de grenouilles recyclées prisent dans les établissements scolaires.

Le support flash est très réussi on s’y croirait presque : Une grenouille volontaire, un éclairage direct digne d’un grand labo et une musique qui vous place dans une ambiance bien particulière.

sources : e-learning-teleformacion

Articuler

articuler.jpgVoilà un autre petit jeu utile et divertissant. Articuler : une série de phrases toutes aussi difficiles à dire que les autres défilent : « Le fisc fixe des taxes excessives au luxe et à l’exquis » et tout de suite après  « Suis-je bien chez ce cher Serge? ». C’est très rapide et franchement amusant en société ou seul devant son ordinateur.

sources : Thot

Worldmap

gamegeo.jpgWorldMap « Conuntries of the world » : un petit jeu pédagogique de géographie bien sympathique, simple et efficace. Tout d’abord vous allez cliquer sur les pays (afin d’en situer certains ou simplement pour réviser) avant de passer à l’évaluation.  Le jeu est en anglais mais cela ne gâchera pas votre plaisir !

Microscopes virtuels

microscope_virtuel.jpgObservez le monde de l’infiniment petit avec différents types de microscopes virtuels.
C’est ce que vous pouvez faire en allant sur le site de « molecular expression ». Plusieurs exemples de simulation en java sont proposés, il faut un peu se promener sur le site pour les découvrir. En voici trois exemples interactifs :

Le même site propose également un superbe voyage qui vous mènera de l’infiniment grand à l’infiment petit (de 10 million d’années lumière à 100 attomètres).

Bon voyage !

Complétez votre salaire …

… devenez serveuse de bar !

tipsontap1.jpgMais avant cela il vous faut un minimum de connaissance, Tips on Tap vous propose de vous apprendre le travail de barmaid à travers cette formation et cette simulation.

tipsontap.jpgCette simulation démontre qu’il est possible de faire du marketing et tout en dispensant une formation de qualité. En effet le brasseur Miller, éditeur de cette formation met à notre disposition un joli exemple de e-learning gratuit, bien fait et utile.
Les éventuelles candidates au poste de barmaid apprendront les grandes lignes du travail, c’est à dire répondre au mieux au attentes de leurs clients pour obtenir des pourboires.
Le support flash de cette simulation intègre des fichiers films de style documentaire, des exercices tels que laver les verres, servir les clients et le plus amusant : servir une bière avec une jolie mousse sans en renverser une goutte.
En ce qui nous concerne nous apprendrons beaucoup sans bouger de chez nous sur un métier que nous connaissions déjà très bien, mais de l’autre côté du bar.
Un petit regret cependant, l’ergonomie de cette formation en ligne vous oblige à aller jusqu’à la fin de la simulation pour s’essayer aux divers aspects du travail de barmaid, mais c’est le seul point noir !

source : Thot

Jeux pour enfants sages

orsinal.jpgC’est toujours l’été et les billets sont donc toujours aussi légers.

Léger, c’est bien l’adjectif idoine qui caractérise les jeux au format flash produits par Orisinal. Tout en finesse : des jolies images pastel, des musiques douces, des personnages gentils …
Attraper des abeilles avec des bulles de savon ou cueillir des fleurs qui tombent du ciel avec un ballon et un petit ventilateur (entre autres), voilà des jeux qui n’engendreront pas de crises d’épilepsie. Au pire vous risquez de vous endormir sur votre clavier !

Vous l’aurez compris, ce ne sont pas des jeux qui « défoulent » mais des jeux qui calment ou qui énervent franchement. Les passionnés de jeux d’arcade habitués à « dégommer tout ce qui bouge » risquent de s’ennuyer ferme.

Avatars

simpson_southpark.jpgSouthpark versus Simpson… avec quelques années de décalage. Le site des Simpson est tout neuf et celui de Southpark date un peu mais reste toujours très agréable et efficace. Ces deux sites vous proposent de dessiner votre avatar dans le style graphique de ces deux dessins animés étasuniens. Ma préférence reste toujours à celui de Southpark, bien plus complet et ludique que celui des Simpsons.

Rosa Maria avait déjà proposé les avatars Southpark sur son site « Zaphir » où vous pourrez voir sa caricature. En attendant c’est bien moi que vous voyez en haut à gauche de ce billet. En plus de l’avatar que j’avais fait pour « Hair be12 » et ces deux là vous aurez peut être, en les cumulant, une image précise de ce à quoi je ressemble.

Hair be12 chez l’Oréal

l__oreal.jpgL’oreal et netdivision se sont mis de mèche pour réaliser un outil de simulation pédagogique décoiffant au premier abord : hair be12. L’objectif pédagogique étant d’acquérir les réflexes propres à un travail dans un salon de coiffure, notamment au niveau de la relation avec le client.

Le langage utilisé et la création de votre personnage montrent directement quelle est la cible de cette « simulation ». En ce qui me concerne j’ai trouvé, parmi les avatars tous jeunes, grands, bronzés, musclés et très branchés, un personnage conforme à mon apparence physique (voir l’image) … que ceux qui me connaissent cessent de rire !

Une fois que vous aurez retiré l’emballage graphique franchement réussi de cette simulation qu’allez-vous trouver ? et bien quelque chose d’assez statique qui ressemble terriblement à un Questionnaire à Choix Multiple : un exercice plus proche de l’évaluation que de la formation. Les points abordés, découlant pourtant du bon sens en matière de relation client, ne seront pas inutiles à certains.

Vous retrouverez la sempiternelle mascotte « burlesque » et ingénue propre à la e-formation peu inspirée (sur le même principe que le trombone ou le chat de « Word ») . Rien de bien nouveau ni de très créatif finalement du point de vu pédagogique. Cependant et compte tenu de la qualité esthétique et le fait que ce produit ne passe pas à côté de sa cible me laisse penser que je devrais plus surement placer ce billet dans la catégorie Marketing & Formation que dans celle de jeux & simulations.

Source : Thot.

Electrocity

electrocityElectrocity est un jeu en ligne qui a été développé spécialement pour les professeurs et les élèves de 7 à 9 ans. Les élèves doivent construire et diriger leur propre ville virtuelle, prendre des décision et apprendre ce qu’il y a à savoir à propos des énergies, du management d’une ville et de l’environnement. Le jeux fait appel à des connaissances réelles que les élèves devront acquérir avec l’aide des enseignants qui peuvent s’appuyer des « cahiers pédagogiques » que l’on peut télécharger sur le site.

Ce jeux a été conçu en Nouvelle Zelande par Genesis energy, ce qui explique que vous ne le trouverez qu’en anglais. Quoiqu’il en soit, rien de bien difficile au niveau de la langue.

(suite…)