logo

Bière virale

AccueilWebmarketingBière virale

Il est vrai qu’il est illégal de faire de la publicité pour l’alcool en France. Il est également délicat de faire du buzz sur internet sans en avoir les moyens. Rajoutez à cela qu’il n’est pas aisé de trouver le bon « truc » pour que votre buzz fonctionne bien. C’était bien là la difficulté que rencontre la brasserie Duyck producteur de la célèbre bière Jenlain lorsqu’elle se lance dans un projet webmarketing.

La brasserie ne s’est pourtant pas démontée et a tout de même pris des risques sur ce projet. L’idée : faire des caméras cachées dans l’entreprise. Et ce sont les sympathiques employés qui en seront les dindons de la farce. Pour un résultat de 12 vidéos si peu dynamiques que je n’ai pas pu finir la première (un échange de pneus sur un parking) et ce n’était pas mieux pour le reste.

En ce qui concerne le coût de l’opération marketing ( 100 000 € ) on ne pourra pas prétendre que c’est un si petit budget, d’autant qu’il n’y a pas de très gros moyens (ni décors, ni trucage, 4 acteurs sur 5 sont des employés, quelques caméras et si peu d’idées).

Et pourtant, j’en parle … et je ne suis pas le seul ! soit l’actualité est morose, soit il y a de la demande au niveau des vidéos virales sur les sites spécialisés. Autre bon point, la brasserie assure que ces vidéos ont créé une chaleureuse ambiance au sein de la société.

Source : chefdentreprise.com

Une idée ? Partagez-la !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *