logo

Publiconseil Vodaphone

Accueilformation

Publiconseil Vodaphone

Vodaphone (groupe britannique de télécommunication) a lancé, il y a quelque temps, une campagne de communication pédagogique sur l’utilisation du portable et du mobile. Une campagne simple et intelligente notamment celle de la bonne utilisation du portable à la maison (vue plus de 2 Millions de fois). D’autres plus ciblées (portables en déplacement et la bonne utilisation du smartphone) ont fait des scores plus modestes.

eCulture

eCulture.jpgUn clip qui donne la tendance actuelle des TIC dans le monde de la formation initiale : « Comment allez-vous inclure l’eCulture dans vos programmes de formation ?« .

Force est de penser que l’avenir de la formation continue suivra cet exemple, question de génération et de nouvelles compétences d’apprentissage. Le monde de la formation ne sera plus celui que nous avons connu. Ce n’était certes pas un mauvais modèle, mais celui de l’apprentissage via l’interactivité, l’image et la liberté de construire son propre parcours de formation à travers des objectifs spécifiques semble être plus en phase avec les attentes présentes et futures.
Voilà de quoi rendre le monde du e-learning encore plus optimiste et plus créatif.

Pour en savoir plus sur le projet : Ynternet.org

Marketing pédagogique à la BNF

bnf.jpgLa Bibliothèque Nationale de France (BNF) commence à proposer des vidéos de formation qui sont également des produits marketing de ses services en ligne.

Vous pouvez découvrir trois produits :

Je trouve que les modules de formation sont très bien faits, pas trop longs. Ils permettent d’appréhender les services en peu de temps et de découvrir la richesse de la bibliothèque. J’apprécie beaucoup les sous-titres et les illustrations du contenu.

Cartoonster

cartoonster.gifCartoonster, justifie dès l’introduction sa raison d’être et avance qu’apprendre la théorie du dessin animée sur des livres, c’est visiblement fastidieux. En contrepartie, apprendre sur l’ordinateur à l’aide d’une animation pédagogique colorée et divertissante, c’est tout de suite largement plus engageant. Et c’est vrai qu’après avoir visionner ce document vous en saurez beaucoup plus qu’avant sur l’animation d’un objet, sur diverses supports qui permettent de percevoir du mouvement dans ce qui n’est finalement qu’une succession d’image fixes.

Une animation pédagogique sympathique et efficace malgré un manque de repères dans la navigation . Un peu de son, aurait également contribué à la rendre plus dynamique.

souce : Powerlearning

Didacticiels bureautiques

vodeclic.gif Vodéclic est une plateforme de didacticiels vidéo maintenant gratuite. Vous trouverez plus de 940 vidéos (à ce jour) sur la bureautique, la sécurité, internet, etc. et cela sur Mac ou sur Windows.

Les vidéos sont réalisées par des professionnels de la formation, ce qui ne gâche rien ! Mais ce n’est pas tout : le format, en plus d’être assez léger à visionner en petit ou en plein écran sur votre ordinateur, peut également être téléchargé pour être vu sous forme de podcast.

teletut.gif Tout aussi sympa et utile, mais cette fois fait par des amateurs motivés, il y a Télétut.

Certains verront là, c’est sûr, un moyen de s’épargner de longues et pénibles heures à jouer les « hot lines » auprès des leurs connaissances.

Micro-learning et micro-pédagogie

microlearning.jpgLe micro-learning est un autre concept du e-learning, qui, comme son nom l’indique, présente des sessions de formation de plusieurs fois quelques minutes sur plusieurs jours. Une idée qui profite des avancés techniques du web2 et qui trouvera certainement sa place dans le contexte du Droit Individuel à la Formation.Les arguments avancés en faveur du micro-learning : dans cette vidéo et le « flashpaper » sur le site de « microlearning.net » sont clairs et suffisants pour avoir une idée précise de ce qu’est le « micro-learning » et sur ce qu’il apporte. Cependant, pour chipoter un petit peu, c’est l’association dans cet ordre des mots « micro et pédagogie » qui me dérange le plus sur leur site. « Micro-pédagogie » : littéralement « petite pédagogie ».

« En nous lançant à la découverte de la micro-pédagogie, nous avons le sentiment d’ouvrir un nouveau territoire immense et fertile. »

Bien sûr, « micro-pédagogie » cela ne revient pas à dire, dans le contexte de la micro-formation, que moins la formation est longue et moins la part de pédagogie est importante. En tout cas, je l’espère.

Formations RH

technocom__tences.jpgUn projet Québécois de micro-formations de Ressources humaines en ligne, sur le site des Technocompétences (Comité sectoriel de main d’oeuvre et technologie de l’information et des commnications).

C’est peut être un peu statique pour du e-learning, le format flash utilisé pour ces micro-formations ne les rend pas plus dynamiques. La forme n’est pas l’intérêt de ces formations, il est surtout question du fond. Ces micro-formations sont particulièrement intéressantes pour le management des ressources humaines ou pour ceux qui voudraient avoir des arguments pour renégocier leur salaire.

Évaluation du randement

Rémunération

Rétention et mobilisation

Des conférences faites avec Camtasia sont également disponibles.

Vu sur Thot

Apprendre le français à distance

UNlogo.gifL’Organisation des Nations Unies (ONU) propose un programme de français en auto-apprentissage. Les rubriques proposées sont :

  • activités par niveau
  • compréhension écrite et exercices
  • compréhension orale et exercices
  • prononciation et phonétique
  • grammaire et exercices
  • vidéos et exercices
  • outils

Vous voulez aussi connaitre la culture française, vous trouverez une sélection de ressources culturelles en français.

Si vous êtes enseignant, le programme de français propose aussi un ensemble de ressources pour enseigner la langue.

Via Thot

Hair be12 chez l’Oréal

l__oreal.jpgL’oreal et netdivision se sont mis de mèche pour réaliser un outil de simulation pédagogique décoiffant au premier abord : hair be12. L’objectif pédagogique étant d’acquérir les réflexes propres à un travail dans un salon de coiffure, notamment au niveau de la relation avec le client.

Le langage utilisé et la création de votre personnage montrent directement quelle est la cible de cette « simulation ». En ce qui me concerne j’ai trouvé, parmi les avatars tous jeunes, grands, bronzés, musclés et très branchés, un personnage conforme à mon apparence physique (voir l’image) … que ceux qui me connaissent cessent de rire !

Une fois que vous aurez retiré l’emballage graphique franchement réussi de cette simulation qu’allez-vous trouver ? et bien quelque chose d’assez statique qui ressemble terriblement à un Questionnaire à Choix Multiple : un exercice plus proche de l’évaluation que de la formation. Les points abordés, découlant pourtant du bon sens en matière de relation client, ne seront pas inutiles à certains.

Vous retrouverez la sempiternelle mascotte « burlesque » et ingénue propre à la e-formation peu inspirée (sur le même principe que le trombone ou le chat de « Word ») . Rien de bien nouveau ni de très créatif finalement du point de vu pédagogique. Cependant et compte tenu de la qualité esthétique et le fait que ce produit ne passe pas à côté de sa cible me laisse penser que je devrais plus surement placer ce billet dans la catégorie Marketing & Formation que dans celle de jeux & simulations.

Source : Thot.

Second Life et e-learning

On le sait depuis longtemps l’immersion linguistique est ce qu’il y a de mieux pour apprendre les langues.
Oui mais, tout le monde ne peut se permettre de partir plusieurs mois ou plusieurs années pour apprendre une langue. C’est là qu’interviennent les nouvelles applications du e-learning et des espaces virtuels. En effet, ils ne sont pas rares ce qui pensent que Second Life (ou ce qui suivra de plus moderne) facilitera l’apprentissage « sédentaire » des langues à travers des salles de classes et de contextes culturels virtuels. Pour exemple, cette animation du « english village » sur Second Life.

RapidShare & Wink

rapidtuto.jpgL’idée étant avant tout de présenter ce que l’on peut faire avec Wink, mais tant qu’a faire j’en profite pour expliquer comment télécharger des fichiers sur Rapidshare.

Pour ceux qui ne savent pas encore, Rapidshare est un site allemand qui vous permet de stocker des fichiers sur internet et de les partager : un fichier contenant des photos de famille ou des dossiers trop lourds pour être envoyer par mail. Vous pouvez stocker jusqu’à 100 Mo par envoie et vous pouvez les récupérer, sans abonnement, par wagon de 100 Mo toutes les heures.

Cliquez ICI ou sur l’image pour commencer le tutoriel et télécharger le fichier de démonstration directement sur rapidshare ICI